Actualités

Maladies ODHIR : Le bois d’osto comme possible recours pour les malades du rein

Alors qu’un nouvel ODHIRATHON va avoir lieu le 6 septembre prochain (2018), des projets de recherches locales, financées par les dons de la précédente édition, sont actuellement menés sur l’ile. L’un d’entre eux tente de prouver pour la toute première fois l’action bénéfique du bois d’osto pour ralentir l’apparition de maladies rénales.

JPEG - 55.3 ko

Les plantes médicinales peuvent-elles ralentir la progression d’une insuffisance rénale chronique (IRC) ?

Pour Jean-Loup Bascands, directeur de recherche à l’Inserm, c’est une voie qu’il convient d’explorer à fond. Financé en grande partie grâce aux 50 000 euros levés lors du précédent odhirathon, il s’intéresse aux propriétés du bois d’osto, une plante endémique de La Réunion qui pousse en basse et moyenne altitude. Utilisé depuis longtemps par les tisaneurs, ce petit arbre est connu pour ses effets antidiabétiques mais aussi anti-inflammatoires. Des vertus particulièrement intéressantes dans le cas de maladies rénales chroniques.

Retrouver l’article complet :
PDF - 592 ko

Plus d’informations sur l’Odhirathon :
https://www.facebook.com/tousconcernesodhir/
https://www.odhirathon.com/

Retrouvez-nous aussi sur :

Facebook :
aurar.dialyse.nutrition
Cliniqueomega

Youtube : Web TV de l’Aurar

Twitter : @aurar974

Dernière mise à jour : 31 août 2018   ///   Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.