Actualités

Journée Mondiale du Rein

Sport et dialyse, bienfaits pour la santé.

A l’occasion de la journée mondiale du rein, le jeudi 9 mars 2017, sur le thème rein et obésité, l’Aurar a présenté son nouveau parcours de soins dialyse-nutrition-activité physique, à Saint-Louis.

L'Aurar et l'Agedess s'associent pour proposer un nouveau parcours de soins aux patients du centre de Saint-Louis

En conciliant dialyse et sport sur ordonnance, l’Aurar poursuit sa démarche d’innovation en santé et répond à un besoin médical, désormais reconnu par un décret. Huit patients du centre de Saint-Louis suivent actuellement un parcours personnalisé mêlant soins et activité physique adaptée, au rythme de deux séances d’une heure par semaine. Ils sont accompagnés par un néphrologue de l’Aurar, une équipe nutrition (médecin et diététicien) et des membres de l’Agedess, association spécialisée dans le sport sur ordonnance. Objectifs : aider les patients à améliorer leur poids, leur alimentation, éviter les troubles liés à la dénutrition. Plusieurs études scientifiques sur la corpulence ont en effet montré que les dialysés, contraints à un régime alimentaire strict, ont tendance à perdre de la masse musculaire. D’autre part, l’obésité est un facteur aggravant pour les personnes dans l’attente d’une greffe rénale. « L’activité physique adaptée est un moyen de remédier à ces risques », rappelle le docteur Suren Budhan, médecin nutritionniste.

Après quatre mois d’expérience, Karine Gonthier, l’une des bénéficiaires, se dit très satisfaite : « Ce programme nous redonne l’envie de pratiquer une activité physique régulière. On fait des exercices d’endurance, de cardio, du renforcement musculaire, en fonction de nos capacités. Et le suivi médical nous rassure ». Les médecins confirment et parlent de bienfaits à la fois physiques et psychologiques : stabilisation de la tension artérielle, contrôle du poids, mais aussi regain de confiance en soi, etc. « L’amélioration des paramètres cardiaques et physiopathologiques a un impact évident sur la qualité de vie des patients », souligne le néphrologue Serban Ardeleanu.

Bouger, c'est bon pour la santé des dialysés

Le centre Aurar de Saint-Louis, ouvert en 2013, a été conçu comme un site pilote pour concilier ce dispositif mixte dialyse-nutrition. Sur un même espace, les patients disposent d’un équipement complet pour effectuer les séances de dialyse et des programmes d’activité physique adaptée. Outre le traitement de l’insuffisance rénale, le centre de Saint-Louis accueille également des consultations nutrition, ouvert à une patientèle non exclusive de l’Aurar, pouvant donner lieu à des prescriptions de sport sur ordonnance.

Ce nouveau parcours de proximité est appelé à se décliner dans les centres de l’Ouest, puis à Saint-Denis, au sein de la nouvelle unité de soins actuellement en construction à la technopole.

Dernière mise à jour : 10 mars 2017   ///   Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.